bois classique ou CP

Vous ne savez pas où écrire votre message, postez le ici.

bois classique ou CP

Message par dfe » 29 09 2005 19:37

Bonjour.
Je suis tombé amoureux du bélouga depuis que j'en ai vu un lors d'un salon à Dinan.
Aujourd'hui proche du bassin d'Arcachon, je suis prèt a en acheter un mais quel type choisir??

Je serais obligé de sortir le bateau de l'eau aprés chaque sortie et je crains qu'un modèle en bois classique n'apprécie pas, le CP lui ne pose pas de problème...alors qu'en pensez vous...bois ou CP??

Merci de votre réponse.
dfe
 

Message par AlainDH » 29 09 2005 20:59

La question est judicieuse et mérite réflexion...

Il y a eu à ma connaissance deux bélougas construits en Cp, qui, m'a-t-on dit (car je ne les ai jamais vus sauf en photos pour l'un des deux) avaient une sérieuse tendance à "tuliper" sur l'avant. En effet si le fond du bateau est parfaitement développable, il n'en est pas de même pour les côtés qui sont légèrement galbés (et donc non cintrables dans deux sens à la fois).
Pour confirmer ce que j'avance, j'ai refait les fonds du mien en Cp 12 mm stratifié époxy sans aucun problème.(photos : cliquer sur les liens)...
http://oico.free.fr/V1/Forum/album_pic.php?pic_id=50
http://oico.free.fr/V1/Forum/album_pic.php?pic_id=51

Concernant la "robustesse" d'un bateau bois, la solution "roving / époxy" peut être une excellent manière de traiter le problème . Plus personne ne conteste aujourd'hui le bien fondé de ce traitement. ( Ce n'était pas le cas lorsque j'ai traité ainsi le mien en 1986)

Reste aussi la troisième voie... la coque polyester qui, du côté d'Arcachon, grâce aux Chantiers Matonnat, se rencontre encore souvent. Il est certain que, si la carène est parfaitement respectée, les superstructures ne sont pas très heureuses sur le plan esthétique , mais ce sont en général d'excellents marcheurs.

Le débat est ouvert, il mérite d'être largement alimenté
AlainDH
AlainDH
Administrateur
 
Message(s) : 929
Inscription : 26 07 2004 11:26
Localisation : région nantaise

loufoque

Message par Jean-Yves Giraudeau » 29 09 2005 23:48

J’envisage la réplique d’un Bélouga à l’échelle 3, ce qui ferait un bateau d’environ 20 mètres. Je pense le construire en ferro-ciment... pensez-vous que cela soit réalisable ?
Jean-Yves, l'ex patron du
plus beau bélouga de l'univers.
Jean-Yves Giraudeau
Visiteur
 
Message(s) : 191
Inscription : 31 07 2004 18:15
Localisation : Nantes

Message par AlainDH » 30 09 2005 14:18

Tu envisages le VENDEE GLOBE ? ça devrait donner à peu près le bateau idéal... en lestant la dérive !
AlainDH
AlainDH
Administrateur
 
Message(s) : 929
Inscription : 26 07 2004 11:26
Localisation : région nantaise

bois ou CP??

Message par dfe » 02 10 2005 14:07

Je reviens sur mon interrogation. Je ne savais pas qu'il y avait eu seulement 2 Bélouga construit en CP . Ilme semblait que ce mode de construction avait fait l'objet d'une évolution du bateau (un Bélouga II en qq sorte) qui allait de pair avec un cockpit autovideur et l'ajout d'un peu de lest sous la quille.
Un exemplaire était proposé par Classic Marine il y a quelques années de cela; mais avec un prix élevé en rapport avec l'état apparemment exeptionnel du bateau.
Ma question se résume donc au risque à sortir de l'eau une coque en bois classique qui n'aime pas par nature les changement de milieu. A moins que le fond en 2 plis croisés n'améliore la situation. La solution époxy est excellente sur un bordé neuf (sec!) mais sur un vieux bordé je crains que cela n'emprisonne l'humidité et que ce soit pire!
Le débat reste donc ouvert et toutes vos expériences ont bienvenues.
Accessoirement dans l'hypothèse d'un achat quels sont les points faibles ( il doit bien y en avoir!!) auxquels il faut faire trés attention.

Merci à tous.
dfe
 

Message par AlainDH » 03 10 2005 20:23

Les craintes concernant l'époxy sont aujourd'hui pratiquement "levées". j'ai pour ma part restauré Dame jeanne en 1986. Le traitement effectué à l'époque extérieurement sur bois sec, décapé à nu s'est révélé parfaitement efficace, a duré 12 ans. J'ai dû refaire les fonds (en Cp), non pas parce que le bois avait "pourri", mais parce qu'il risquait de pourrir à cause d'une prise d'eau due à un mauvaise manoeuvre de grûtage 2 ans auparavant : le double bordée faisait de l'eau et j'ignorais où elle pénétrait.
J'ai donc décidé d'agir avant qu'il ne soit trop tard : Il s'est avéré que le double bordé étai gorgé d'eau, mais sain. J'en ai profité pour renforcer la structure, refaire des fonds en Cp 12mm et restratifier époxy les fonds qui sont maintenant parfaitement étanches.

L'idéal pour un tel traitement : laisser l'intérieur respirer (peinture glycéro classique, microporeuse de préférence ) , cookpit autovideur et roof étanche de façon à avoir le moins possible d'eau à l'intérieur ...
AlainDH
AlainDH
Administrateur
 
Message(s) : 929
Inscription : 26 07 2004 11:26
Localisation : région nantaise

Message par Jean-Yves Giraudeau » 03 10 2005 20:59

Le Bélouga est un très beau petit bateau classique, je pense qu’il faut essayer de ne pas trop s’éloigner de l’esprit d’origine. Si vous désirez un bateau en CP, il existe de très belles séries dans ce matériau. Corsaire, mousquetaire, Muscadet et bien d’autres bateaux sympathiques et animés par des associations de propriétaires incroyablement actives.

Si c’est vraiment le bélouga qui vous a tapé dans l’oeil, voici moi ce que je pense. Les bouchains des fonds sont parfaitement développables donc les doubles bordés croisés peuvent avantageusement être remplacés par du CP collé époxy. Travaux indispensables uniquement si les fonds d’origines sont vraiment pourris. Les oeuvres mortes par contre ne sont pas développables, c'est-à-dire que les bordés sont cintrés dans les deux sens. Donc à moins de changer notablement la forme du bateau cette solution est impossible, par contre des petites lattes collées époxy représentent une bonne alternative.

Par ailleurs, un Bélouga en bois classique sans époxy, supporte très bien d’être sorti de l’eau, de voyager sur remorque et d’hiverner sous hangar, moyennant quelques précautions. Le mien (de bélouga) passe six mois au mouillage et six mois à la campagne. Bien sûr il fait un peu d’eau, comme tous les bateaux en bois classique. Deux ou trois jours avant la mise à l’eau, j’arrose généreusement l’intérieur, et il ne fait presque plus d’eau le jour fatal.

De toute façon, il n’y a pas de solution parfaite, le mouton à cinq pattes n’existe pas... ça se saurait.
Jean-Yves, l'ex patron du
plus beau bélouga de l'univers.
Jean-Yves Giraudeau
Visiteur
 
Message(s) : 191
Inscription : 31 07 2004 18:15
Localisation : Nantes

Re: bois classique ou CP

Message par YannDH » 04 10 2005 8:20

dfe a écrit :
Je serais obligé de sortir le bateau de l'eau aprés chaque sortie.


Je me permet de recentrer un peu le débat. Il n'est pas question ici de sortie pour hivernage mais bien d'une sortie fréquente et régulière après chaque navigation, si j'ai bien compris les propos de ce monsieur.

Messieurs, à vos claviers... (Il n'y a d'ailleurs pas que Jean-Yves et Alain qui lisent ceci, tout le monde a le droit de participer :) )
Avatar de l’utilisateur
YannDH
Administrateur
 
Message(s) : 733
Inscription : 26 07 2004 12:04
Localisation : Paris

Message par Amy Jean Pierre » 05 10 2005 7:06

Bien ,je penses qu'il est nécéssaire de rentrer dans le debat . Expérience vecue pour être simple et crédible ! Un Bélouga vivant les pires contraintes de variation hygrométrique . Il est tout en bois ,ses fonds en simples bordés sur lisses , construit en 53 , restauré en 98 ,changement des menbrures et de quelques bordés , traitement interieur exterieur par vernis epoxy (pas de tissus ) puis vernis classic plusieurs couches de finition et peinture s/marine . Ce bateau a subit depuis un entretien régulier de vernis tous les deux ans . Son programe : de grandes randonées sur remorque entre la Bretagne , le Leman , le lac du Bourget (savoie) des séjours dans l'eau de mer d'une durée de 15 à 20 jours par an et un à deux mois dans l'eau douce . Hivernage ou entretien à 1200 m d'altitude . La mise au sec entre deux mise à l'eau peu durer quinze jours et l'hiver trois mois . Il flotte toujours ,,il est beau , je dois surveiller les quatres premier jours de mise à l'eau pour fible entrée d'eau , de meme aprés un transport . Alors que voulez vous savoir ??? Jetez vous à l'eau et verifier vos entrées d'eau !!! GEPETTO

A propos de coque tartinée d'époxy et de tissus de verre j'ai aussi la une expérience du genre maladie honteus , ceci à un prochain chapitre que l'on ecrira à deux !!!
Amy Jean Pierre
Visiteur
 
Message(s) : 90
Inscription : 29 07 2004 18:35
Localisation : savoie

réflexion de ...

Message par AlainDH » 07 10 2005 18:53

François CHAUVET, qui m'envoie ce mail :
Salut Alain, j'ai vu sur le site oico l'intervention de mr Gireaudeau
concernant la "philosophie" de la structure du bélouga. Il m'aurai
semblé important de souliogner une particularité que le bélouga partage
avec le mistral (ou encore le snipe) : ce sont des bateaux avec une
structure interne! ils sont à mi chemin entre la construction
traditionelle à varanges et bordés et la méthode du cp avec lisses
comme sur les corsaires entres autres. Ses flancs ont létrange
particularité d'une grande finesse, je ne connais pas d'équivelent de
structure exepté dans les barques de pècheurs et dans le livre qui suit.
Pour orienter la réflection de cet intervenant je lui conseillerai la
lecture du livre "le sharpie" de maurice amiet chez autoedition. Le
reste n'est qu'une question de définition de son besoin et de choix.

Comme tu l'a fait remarquer, le bélouga doit sont faible franc bord à
une nécessité de légèreté et d'estétique, il tiens sa stabilité par ses
formes et serait difficilement homologable avec les nouvelles normes en
vigueur depuis peu. Pour la petite histoire je doit un jour tester
l'utilisation de balasts sur le mistral, le bélouga en aurai peut être
besoin en cas de nécessité de renforcement de sa stabilité dans le gros
temps! Vivement que je voie l'usage de ce bateau en vrai, ça m'éviterai
de raconter des.....

A+

AlainDH
AlainDH
Administrateur
 
Message(s) : 929
Inscription : 26 07 2004 11:26
Localisation : région nantaise

bois ou cp

Message par dfe » 10 10 2005 19:39

Bien; je vois que ma question a motivé quelques échanges instructifs.
Je vous remercie des infos qui vont plutot dans le sens de me rassurer.
Mon but est d'avoir un bélouga en bois pas d'en refaire un neuf ou un en plastique tout en étant sûr de l'utiliser correctement.

Mais je reviens sur le Bélouga en CP; je suis étonné qu'iln'y en ai eu que 2 de fabriqués. Je me basais sur un article récupéré dans une ancienne revue (Bateaux je pense) qui parlait du "Bélouga transformé".
Il s'agissait d'une évolution;voulue par les utilisateurs en mer; qui incorporait un cockpit autovideur,un rehaussement du franc bord avant et l'incorporation d'un petit lest sous la quille. Je pensais que cette série avait été plus développée!
Je vous envoie en paralèle et pour info une photo d'un modèle en CP qui fut vendu il y a quelques années par Classic Marine et qui a mon avis appartient à cette évolution.

Cordialement.
Didier
dfe
 

Message par YannDH » 11 10 2005 7:19

A ce propos je me permets une nouvelle fois d'intervenir:

Si vous avez sous la main de la documentation, n'hésitez pas à nous la faire parvenir (sous forme numérique si possible).
Il serait interessant de centraliser sur ce site un maximum d'information.
Avatar de l’utilisateur
YannDH
Administrateur
 
Message(s) : 733
Inscription : 26 07 2004 12:04
Localisation : Paris

Photos de dfe

Message par AlainDH » 12 10 2005 20:07

Je poste les 3 photos que m'a envoyé dfe :
http://oico.free.fr/V1/Forum/album_pic.php?pic_id=619
http://oico.free.fr/V1/Forum/album_pic.php?pic_id=618
http://oico.free.fr/V1/Forum/album_pic.php?pic_id=620

Il s'agit, sauf erreur de ma part de BOCOAN,l'ex bateau de M. A. Le Rohellec, au moment de sa mise à l'eau à Dahouet, après une longue restauration( 1994-1997). C'est effectivement l'un des deux bateau CP dont j'ai eu connaissance (par cet ex propriétaire précisément).

A noter que le bateau a été vendu en mai 2003 à une personne de Nantes que nous avons perdue de vue . Le bateau était basé sur l'Erdre, il y a encore un an ou deux.
Si quelqu'un a connaissance de ce bateau, je suis preneur de renseignements, merci .
AlainDH
AlainDH
Administrateur
 
Message(s) : 929
Inscription : 26 07 2004 11:26
Localisation : région nantaise


Retour vers Boite à idées: Vos messages

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron