dematage belouga matonnat

vous restaurez, réparez ou simplement entretenez... vous recherchez une solution à votre problème...

dematage belouga matonnat

Message par Thierry MARTIN » 16 08 2012 12:11

Bonjour ,
Heureux Propriétaire de Cléo (Matonnat 1973) depuis 4 ans j'aimerais démater sans aide de la grue .
Cela devrait être possible à l'aide du tangon .
Question faut-il laisser les haubans ou bas-haubans frappés , je ne possède pas de jumelles au pieds de mat .
Merci

Thierry
Thierry MARTIN
 

dématage facile

Message par richard » 16 08 2012 17:58

Bonjour
Trés heureux propriétaire d'un QR j'ai réalisé une chêvre à mater qui fonctionne à merveille. Réalisée en 2 tubes acier de 25 se fixant via des charnières sur le trou extérieur des cadènes reliés par un coude en acier plié percé on y frappe la drisse de spi et un palan 3 brins sur la cadène d'étai en retour au winch via le filoir de foc. avec une chandelle fixée aux aiguillots de safran je mate et démate tout seul sans efforts et sans risque.
La chêvre reste en place lorsque le bateau est sur remorque prête a servir.
je ne touche pas aux ridoirs qui restent réglés haubans en rond attachés, seul l'axe d'étai est enlevé. je rajoute juste deux faux bas haubans en textile fixés à l'anneau de tangon et sur les renvois latéraux sur le roof à hauteur du mat ils restent tendus à tous les angles.
Ancien membre de l'asso internationale des propriétaires de Bélouga dans les années 70, j'ai fini de restaurer un Belouga Q. R. mais pas de l'améliorer.
richard
Visiteur
 
Message(s) : 91
Inscription : 05 08 2009 12:56
Localisation : Mombrier Gironde

Message par Olivier JAMBU-MERLIN » 18 08 2012 11:11

On peut même envisager de garder la chèvre à plat pont en navigation, à titre de cale-pieds.
Olivier JAMBU-MERLIN
"TOY IX" - n°761
Olivier JAMBU-MERLIN
Visiteur
 
Message(s) : 152
Inscription : 01 10 2004 10:57
Localisation : NANTES

dématage en navigation

Message par ET » 18 08 2012 12:11

Bonjour,
Vu sur DC20, avec la chèvre à poste.
L'étai était fixé sur la platine en bout de chèvre et le câble de retenue passait par la ferrure d'étrave, sous le pont, vers un treuil caché dans la descente, ou dans le cockpit.
Le système permet de coucher le mat, depuis le cockpit, voire en restant sous voile ...C'est spectaculaire, mais il faut je pense avoir à démâter très régulièrement pour justifier la mise en oeuvre d'une telle quincaillerie.
Cela impose aussi d'avoir des jumelles

A+
Manu
ET
 


Retour vers Parlons technique, réflexions et impressions

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité